Facebook Linkedin Instagram Youtube

Lorsque je me sens bousculée, envahie par un trop-plein d’émotions, agréables ou désagréables, je choisis de sortir et de jouer à l’extra-terrestre. Pour remettre du calme dans ma tête, dans mon coeur et dans mon corps.

Venez, je vous emmène en balade.

  1. En premier, je décide d’ y aller à pied. Vous me suivez ?

Pour ressentir mon corps en action, pour me relier aux sensations. Je suis toujours émerveillée par cette extraordinaire machine qui est notre corps, capable de tant de choses , avec chacune de ses cellules autonome et reliée aux autres…

Je me relie en conscience à la mobilité de mes articulations, à la force de mes muscles. Je me relie en conscience à la souplesse, à la détente. Vous les sentez ou y-a-t-il des endroits de votre corps plus tendus ? C’est le moment de les détendre, avec bienveillance, avec douceur

Je me relie en conscience à la position verticale, entre ciel et terre; à mon équilibre.

Ceci, grâce à tous les capteurs proprioceptifs.

Je me relie en conscience à la façon dont je déroule mes pieds sur le sol; à ce que je ressens sur cette terre qui m’accueille : le relief, la texture du sol….J’intègre, je réalise mon ancrage sur cette terre. Il me permet de “redescendre sur terre”, de calmer les idées qui défilent dans ma tête.

Je me relie en conscience aux ressentis de ma peau : l’air, le soleil ou l’ombre, le chaud, le frais….Est-ce que c’est agréable ?

2.Tous mes sens en éveil, je joue à l’extra-terrestre.

Je m’imagine comme E.T., habitant d’une autre planète :

je regarde comme si c’était la première fois que je les voyais les éléments qui m’entourent. J’étudie attentivement les formes, les couleurs; les reliefs, les matériaux…Les blancs, jaunes, mauves des fleurs; le rouge des sauges était particulièrement resplendissant sous le soleil aujourd’hui.  Quelles sont vos fleurs préférées ? Observez avec moi tous les tons de vert des feuillages; en ce moment, il y a les toutes nouvelles feuilles, vert tendre. L’architecture des maisons, de la plus simple à la plus sophistiquée; la disposition des éléments : sont-ils harmonieux ou dissymétriques ? Sont-ils entretenus ou laissés à l’abandon ? Sont-ils agréables à regarder ou non ? 

Comme E.T., j’hume l’air pour détecter les odeurs, les parfums. En ce moment, les jasmins embaument; les petits rosiers aussi…Les grillades stimulent joyeusement mes papilles; c’est l’heure de l’apéro; bientôt celle du repas….Vous les sentez, ces bonnes odeurs ?

Comme E.T., je me mets à l’écoute des sons. Les oiseaux en ce moment saluent le retour du soleil, de la chaleur. La musique chantante d’une eau qui coule à une fontaine, un ruisseau, les vagues du bord de mer….Un air gai de piano qui s’échappe d’une fenêtre ouverte…Les rires des enfants dans un jardin…Le chien qui s’ébroue joyeusement dans l’herbe et joue à faire la course….Et vous, que captez-vous ?

Enfin, je laisse aller mon imagination pour inventer une histoire aux habitants. Je laisse parler mon enfant intérieur, la partie de moi qui s’amuse, s’émerveille, invente: “on dirait que…..”. La partie de moi  qui rit, s’amuse; insouciante; dans l’instant présent. Et vous, que vous raconte-t-il ?

Voilà pourquoi j’aime jouer à E.T., l’extra-terrestre. Dans une balade réelle; ou virtuelle. Notre cerveau ne fait pas la différence.

Une fois que j’ai mis tous mes sens en éveil, laissé aller mon imagination, je m’aperçois que mon esprit s’est vidé des pensées en boucle; mon coeur s’est laissé aller à la joie.

Je me remplis en conscience de toutes ces sensations; je me relie au plaisir.

Il vous plait mon jeu de l’extra-terrestre ?

A votre tour !

Vous m’emmenez dans votre balade ? 

Un autre article dans le même esprit .