Trois astuces pour alléger ta tête

panneau flèches stress opposée à relax; antistress

Te sens-tu en ce moment découragé(e) par des problèmes ?

Te dis-tu : « Je ne sais plus où j’en suis. Je ne sais plus ce que je veux ou pas. J’ai des soucis qui tournent en boucle dans ma tête; -d’ailleurs, je n’arrive pas à stopper ces pensées incessantes-; et j’ai beau retourner ça sans arrêt dans ma tête, je ne trouve pas de solutions. Je sais juste que je ne suis pas bien dans mon corps, pas bien dans mon travail, pas bien dans mes relations. Par exemple, j’ai peur de ne pas réussir le prochain examen dans une matière alors que ce n’est pas le premier , que je les ai toujours réussis et que cette matière me plait beaucoup. Tout me paraît compliqué. Tout est conflictuel en ce moment. Je ne m’en sors pas et je n’arrête pas d’y penser.  Du coup, je ne dors pas bien. Faut que ça s’arrête !« ?

tête douloureuse, en ébullition, avec idées en boucle

Alors, que faire ?

Tu parles de tes soucis avec un débit très rapide; tu fais les questions et les réponses; tu sautes du coq à l’âne, agitée dans ta tête comme dans ton corps.

J’en parle avec bienveillance car j’ai bien connu cet état.

Avec la sophrologie, tu peux utiliser des pratiques qui ont fait leurs preuves.

                  En premier lieu, veux-tu bien respirer en conscience ?

Sans modifier ta respiration.

Juste porter ton attention sur l’air qui rentre à l’inspiration; et sort à l’expiration; sur les mouvements de ton corps dans sa respiration. 

Au rythme, avec l’amplitude de ton choix.

Cela sur plusieurs minutes.

Concentré(e) sur ta respiration; et uniquement sur ta respiration.

A chaque fois qu’une idée, une image, ou une pensée t’arrive, et que tu t’en aperçois, reviens à l’observation de ta respiration.

ventilation, respirer, inspiration, expiration

Au fur et à mesure, tu vois que ta respiration se fait plus lente, plus ample.

Tu sens ton visage, tes mains, tes pieds se détendre, se laisser aller au repos.

Quelques minutes.

Que sont quelques minutes dans ta journée ? Peu de chose…( sourire)

Puis fais une pause.

Pour reprendre un rythme de respiration spontané.

Pour accueillir, sans jugement, avec bienveillance, ce qui se passe pour toi.

Comment te sens-tu dans ton corps ? Il est plus détendu.

Comment te sens-tu dans ta tête ? Elle est moins agitée.

                  Maintenant que ton corps est plus calme et ton esprit plus clair, prends le temps d’évaluer ton besoin le plus pressant; ta priorité, pour tout de suite. Un objectif accessible et réaliste.

Veux-tu approfondir cette détente, alléger ta tête de façon durable, te relaxer ?

                 Alors, je te propose la lecture du corps, le tour de la maison comme je l’appelle.

Tu vas t’installer confortablement ; sur un siège, ou un lit, un tapis de sol. Prends le temps de vérifier que ton corps est bien déposé, sans inconfort.

Tu vas décider que là, à partir de cet instant, tu vas laisser filer les pensées, les images, les idées qui se présentent comme si elles étaient de légers papillons dans l’air. Tu peux imaginer comme une fenêtre sur ton front, pour laisser s’envoler toutes tes pensées inutiles à cet instant de pause que tu t’accordes.

Pour « le tour de la maison »,  tu vas porter ton attention zone par zone, à ton corps. Tu peux commencer par la tête; ou par les pieds. Ce qui te parle; comme tu le sens.

L’important, c’est de te concentrer sur ta tête, sa forme, l’espace qu’elle occupe. Sur ton visage ; concentré(e) à laisser chacun des muscles de ton visage, du front, aux yeux, aux sourcils, aux joues, aux mâchoires , aller à la gravité naturelle, au repos. Juste : laisser faire…. Là, c’est bien….

Puis, tu passes à la gorge, le cou, la nuque. Ton attention est portée sur « laisser aller », ouvrir….

Et, ainsi, tu continues « le tour de la maison » avec les bras, des épaules jusqu’au bout de tes doigts, au re-pos ; l’abdomen, siège de tous les organes digestifs; le dos, le premier à se mettre en tension ( ne dit-on pas « en avoir plein le dos » ?); les jambes jusqu’au bout de chacun de tes orteils.

Tu prends le temps de « faire la révision » de chaque partie de ton corps; pour la laisser se détendre. Juste laisser faire, laisser aller

Lorsque tu as fait le tour, portes ton attention sur ton corps en son entier ; ton corps déposé sur le support, siège ou tapis de sol; ton corps au repos; comme le chat sait si bien le faire…

chat se reposant à l'ombre, repos, détente

Que disent les messages de ton corps à présent ? Comment le ressens-tu ?

Et tes idées, tes pensées; se sont-elles suspendues ?

Si oui, c’est super ! C’est le but de l’exercice ! La lecture du corps t’a amené(e) à baisser ton niveau de vigilance ; dans une meilleure qualité d’écoute, de présence à toi-même.

Si cela ne te parait pas facile, du premier coup, ne te décourage pas, ne joue pas le ou la défaitiste ( je n’y arriverai pas ). Sache qu’au fur et à mesure que tu reproduiras cette lecture du corps, elle te sera de plus en plus facile. Ton cerveau aura compris où tu veux l’emmener, -à la détente-, et il y ira tout seul. C’est un apprentissage…

              Maintenant, si tu veux poursuivre cet état de détente corporelle et mentale, tu peux aller te balader, en imagination

Visualise un lieu de nature, connu ou imaginaire. 

Un lieu où tu te sens bien...

La forêt, la montagne, des prés ou la plage ; ce qui te convient à ce moment.

Promène-toi en ce lieu naturel, calme et paisible.

s'exposer au soleil pour recharger en vitamine D, balade en nature, se resourcer

Et vis ce moment, en conscience, avec tous tes sens.

Observe les formes, les couleurs….

Humes les parfums….

Ecoutes les sons….

Ressens la caresse du soleil, ou d’une légère brise sur ta peau….

Revis les sentiments, les émotions; le plaisir que tu as à être entouré de nature. 

Peut-être n’y es-tu pas seul(e). Ressens la joie de cette compagnie…

Prends le temps d’apprécier ta balade…

Et lorsque ce sera suffisant pour toi, reviens doucement à l’ici et maintenant, dans la pièce où tu te trouves; à ton rythme.

Prends le temps de commencer à bouger les mains, les pieds; à t’étirer ; peut-être bailler, souffler…

Petit à petit, relance ton niveau d’énergie, de dynamique; pour poursuivre ta journée, détendu(e); avec l’esprit plus calme et plus ouvert.

                    En résumé, pour alléger ta tête, je te propose de :

  • respirer en conscience; concentré(e) sur le souffle qui va et vient; en laissant passer les idées et les pensées sans s’y arrêter. Quelques minutes. C’est d’une rare efficacité; facile à pratiquer, n’importe où ! Penses-y !
  • Faire le tour de la maison, la lecture, le scan du corps. C’est particulièrement efficace pour t’ endormir; ou te rendormir.
  • Partir avec ton imagination en balade dans la nature. A défaut d’aller pour de vrai poser vos pieds dans le sable , l’herbe ou la neige…Tu verras, ça fait un bien fou !

 

Et qui sait ? Peut-être des réflexions, des lectures se présenteront à toi, avec ton esprit plus ouvert; et seront de possibles solutions que tu n’avais pas encore envisagées…..

Je te souhaite de belles expériences, de belles vivances.

Marie-Françoise

Cet article t’a plu ? Alors , expérimente, teste; et …. recommence !

C’est ce que je recommande en sophrologie.

 

                    Qui, mieux que toi, pour prendre soin de toi ?

 

Tu peux aussi trouver une séance de relaxation en audio ici  ou sur le côté de cette page.

Et, si tu le souhaites, partages tes commentaires. J’ai hâte de te lire !

 

 

2 comments on “Trois astuces pour alléger ta tête

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *