Ma découverte de l’Access Bars® : étonnant !

acces bars, par apposition des doigts sur 32 points cartographiés de part et d'autre de la tête

Bonjour !

        Aujourd’hui je voulais vous faire part de ma dernière découverte étonnante  ; et vous dire comment je l’avais vécue.

        Comme vous le savez, depuis  plusieurs années, après des années de pratique régulière du yoga, la sophrologie m’avait paru un bon continuum dans le domaine du développement personnel. Comme le yoga, j’y retrouve l’attention au souffle,-si important à notre vitalité-, l’attention au geste précis,-dans la fluidité-, l’attention à l’instant présent et ce retour vers moi-même, en toute bienveillance, dont j’ai besoin pour me sentir bien.

Présente à moi-même, pour être présente au monde ensuite.

Et surtout, c’est l’accès à l’ouverture de la conscience. Conscience de ses propres ressources, de ses propres capacités, de ses limites, de ses valeurs, de ce qui est important pour soi et qui fait notre valeur unique.

La sophrologie requiert la volonté d’être actif dans son développement, de la curiosité et la persévérance à pratiquer, à expérimenter. C’est une démarche active pour maintenir et renforcer notre équilibre corps, coeur, esprit, bien malmené par le rythme de vie actuel.

       La pratique de la Sophrologie est devenue pour moi une philosophie de vie. Etre en harmonie, alignée avec mes valeurs. Ancrée solidement à mes racines, présente à l’instant présent et tournée vers mes objectifs. C’est ce qui me permet ensuite d’être disponible aux autres et de rayonner la joie, la paix intérieure autour de moi. On me dit souvent que rien que ma présence est apaisante. Je ne dis pas que je ne me mets jamais en colère , ou ne suis triste. Non. Mais j’accepte, j’accueille au mieux possible toutes les émotions. « Tout est impermanence  » me rappelait une amie, bouddhiste, qui vient de partir tout récemment dans une autre dimension. Beau voyage à toi, Françoise !

        Et voilà que lors d’un salon bien-être, parmi d’autres techniques, m’est proposé d’expérimenter une séance Access Bars®. Technique inconnue pour moi, présentée avec force schémas de la tête. Rien à voir avec les points d’acupuncture, les méridiens de la médecine chinoise. Je trouve cela très intriguant. La personne m’explique que c’est un processus quantique, énergétique. De formation scientifique à la base, je suis sceptique. Mais sachant combien la science au fur des siècles fait et défait ses vérités, je reste ouverte aux possibilités, même inexpliquées actuellement.

La promesse est la libération des blocages émotionnels, de rééquilibrage de certains aspects de votre vie . » Renforcer chacun dans sa capacité à savoir ce qu’il sait ». Par l’activation de « bars » ,- barres , en français-, en apposant doucement les doigts de part et d’autre de la tête, sur des points, au nombre de 32, à signification spécifique( argent, joie, conscience, paix., sexualité…..) suivant un certain protocole.

schéma des points d'activation access bar® sur la tête

L’essai est proposé sur une vingtaine de minutes. Allongée sur une table de massage, la tête reposant sur un mince oreiller, je suis installée confortablement sous un léger plaid.

Le soin se passe dans le silence et je peux même dormir si l’envie m’en prend. Chouette !

La praticienne commence ses légers touchers de part et d’autre de ma tête . Et, même si j’ai plein de questions concernant la technique, quelques attentes aussi, au bout de quelques minutes, je me laisse aller, oubliant peu à peu où je me trouve pour juste apprécier ce moment de calme que je m’accorde.

Sur le moment, je ne ressens rien de spécial. Pour moi, il ne se passe rien.

A la fin de cette séance, la praticienne me fait relever doucement, en prenant mon temps pour revenir au moment présent, dans ce lieu, et pouvoir repartir vivre la suite de ma journée.

Je me sens détendue, légère. Un peu embrumée peut-être….mais ça ne dure pas.

La praticienne me conseille de boire de l’eau et m’invite à être attentive aux changements qui peuvent survenir dans les heures, les jours à venir. D’accord !

Dans les heures qui suivent, rien de particulier ; le soir , peut-être comme un coup de barre qui m’invite à aller me coucher tôt.

Les jours qui suivent, je ne remarque rien de spécial.

OK. Au mieux, des changements s’opèrent dans ma vie; au pire, j’ai eu droit à un massage de la tête apaisant. Pas de soucis.

Au bout de plusieurs jours à une semaine, je m’aperçois que mon niveau d‘énergie est très satisfaisant, contrairement à une période récente et à l’année passée….J’ai envie de faire plein de choses ! En particulier de me former à cette technique !

        Et, bizarrement, justement, je vois passer l’annonce d’une « facilitatrice » – c’est comme cela que s’appellent les personnes habilitées à former les praticiennes-, marseillaise de surcroit, qui propose une formation à une date très proche, dans un quartier très sympa. Quoi de mieux ?

Je décide de m’y inscrire, toujours portée par la curiosité de cette technique qui parait si simple…

        La journée de formation consiste à donner et recevoir deux « séances de bars », visionner un court film des deux fondateurs Gary Douglas et Dain Heer, et apprendre les techniques verbales d’Access Consciousness®. J’apprends à donner et reçois deux séances de bars, dans une ambiance très décontractée et conviviale. Je dois me concentrer pour commencer à apprendre les positionnements des doigts sur la tête. J’observe qu’il ne se passe rien pour moi, pour l’instant, lorsque je donne la séance.Les techniques verbales sont intéressantes. Je trouve plein de points communs avec la sophrologie dans cette façon de se positionner pour regarder avec un oeil neuf une situation, se poser des questions. La phrase de déblayage me fait penser à une sorte de phrase-signal pour lâcher-prise.

Le soir, après cette journée intense, je dors très rapidement.

Le lendemain et surlendemain, je ressens une grande lassitude; je me sens vidée; je n’arrive pas à me lever pour aller travailler–> »Ah ben alors, ce n’est pas l’effet escompté !!?? »

A partir du troisième jour, je sens une énergie décuplée. il y avait longtemps que cela ne m’était pas arrivé ! Je me suis beaucoup plainte de fatigue, physique et mentale, cette année écoulée…

Et, au travail, sur certaines situations qui m’auraient fait stresser il n’y a pas si longtemps, je m’aperçois que je reste très zen….???? Est-ce cela les effets des bars ?

Je commence à me poser des questions…

Je constate que je suis très spontanée avec mes interlocuteurs, moi qui suis plutôt du genre timide; ours dans sa caverne d’habitude…

Je ris beaucoup ; et je ne suis même pas encore partie en vacances !!!

Est-ce cela les changements dans ma vie ? Je les trouve plutôt positifs ! 

                            liberation, transformation, révélation par access bars . Fleur de pissenlit au soleil levant

 

       Voilà comment j’ai vécu mes premières séances de bars. Ce sont des réflexions tout-à-fait personnelles. Et, comme en sophrologie, chaque séance est vécue à l’instant T et reçue plus ou moins différemment à chaque fois pour une même personne; et la même séance est reçue différemment par chaque personne.

Ce que je peux vous dire, c’est que les effets perdurent depuis 15 jours.

Je me sens pleine d’énergie; vivante.

J’ai envie de poser des actions concrètes ; alors que cela fait au moins un an que je dis que je vais faire ceci, cela et que je reste au stade du projet sans me lancer; sans savoir pourquoi.

D’ailleurs, je vais proposer des séances de découvertes gratuites très prochainement. Yes !!

J’ai très envie de pratiquer , de donner des séances de bars, pour vérifier ces effets sur d’autres personnes. Et de progresser dans la pratique !

Je sens que je vais adorer donner des séances de bars !!

Je vous tiens au courant !

En attendant , je vous souhaite de belles journées pour ceux et celles qui sont encore en vacances ; et pour les autres.

Prenez soin de vous.

Marie-Françoise

Tout fraîchement praticienne Access Bars®

4 comments on “Ma découverte de l’Access Bars® : étonnant !

  1. Superbe découverte 🙂
    Un bon moment de détente… Et un nouveau dynamisme dès le lendemain!!
    Surprenant.

    Cela m’a bien donner envie de refaire ce soin une autre fois 🙂
    Nelly

    1. Merci Nelly ! C’est une belle découverte ! Je suis également bluffée par les changements durables dans le temps. Sinon, nous conseillons de refaire une séance à 2-3 semaines ou plus, pour bien renforcer les processus de déblayage.
      C’est un grand plaisir pour moi de partager cette pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *